gif via [DBLG](http://vimeo.com/91711011)

Si l’impression 3D pourrait bel et bien devenir une rupture technologique dans les domaines de la médecine voire de l’urbanisme, c’est aussi un nouveau terrain de jeu pour les artistes. En effet, les créateurs réinventent l'art au gré des innovations techniques.

Pour preuve, au dernier 3D Printshow (salon spécialisé dans l’impression 3D) à Paris se sont succédés des artistes contemporains venus exposer leurs oeuvres.

Joshua Harker y avait par exemple présenté son crâne (!)

L'artiste fait office de pionnier en comprenant très vite le potentiel artistique de l'impression 3D. Preuve que le monde est prêt à découvrir ce nouveau support, son premier kickstarterinitié en octobre 2011 avait pour objectif de collecter 500$ pour l'aider à produire ses premières expérimentations. Il en récoltera au final plus de 70 000.

Du coup, le petit malin a même décliné tout ça en coque d'iPhone!

(comptez 43.93€)

Joshua n'est pas le seul à vouloir mettre de l'impression 3D artistique dans nos vies. La mode n’est pas en reste et des stylistes rivalisent d’imagination pour créer vêtements et accessoires.

Gabriela Ligenza est anglaise, elle a une imprimante 3D et rêve de vous couvrir la tête cet été !

Le 14 février dernier, c’est un joli bustier que s’est vu offrir la petite amie de Samuel Bernier. Le designer a utilisé un scan 3D pour réaliser une pièce unique et sur-mesure.

Le design mobilier fait aussi l’objet d’expérimentation 3D. François Brument, un designer Français nous propose une interprétation toute personnelle d’un habitat moderne en imprimant un lieu de vie fonctionnel, modulable et plutôt joli !

![](http://www.via.fr/agora/produit/gp/1728/brument_impression-3d-beton_habitat-imprime_dressing_exposition_carte-blanche-via-2013.jpg)

Un dressing à imprimer, ça change des meubles en kits à monter !

Et si vous avez peur du bilan écologique de tout ce plastique, les possibilités de recyclage sont réelles et m'est avis que les artistes sauront trouver des matières premières plus eco-friendly à travailler.

Avec plus d’une dizaines de modèles à moins de 1000€, le concept se démocratise, bientôt, nous pourrons nous même donner vie à nos projets créatifs les plus fous. En attendant, pour vous échauffer, essayez donc de tresser ce bracelet !